Présentation

Le Pilates est fondé sur un ensemble de principes qui suivent la physiologie du mouvement. Ces principes sont la clé de voûte des exercices, et permettent de travailler en sécurité, quelle que soit la condition physique. Le mouvement conscient dirigé, est le vecteur fort de la formation K-Pilates. Le soutien musculaire profond est recherché, ainsi que la souplesse dynamique.

Faire le choix d'améliorer sa condition physique est un engagement. Accompagner vos patients dans cette démarche par la voix du Pilates, c'est redonner à votre patient la possibilité d'être acteur dans leur rééducation et de les responsabiliser d'avantage.

Une formation adaptée

Parce que travailler aupres de patients nous amène à sans cesse nous adapter, nous croyons à l'importance d'enseigner le Pilates non pas comme une série d'exercices de gymnastique, mais comme un outils qui permet de créer des changements durables aupres de nos patients.

Pour les kinésithérapeutes qui s'intéressent à la méthode Pilates et souhaitent suivre une formation, le Kiné-Pilates reste la meilleure solution. En effet notre approche est adressée aux kinésithérapeutes qui ont une demande très concrète dans le traitement de certaines pathologies et prises en charge. Le Pilates à visée "fitness" n'est pas toujours indiqué pour nos patients. De plus, vos formateurs sont des kinés ayant une expérience de plusieurs années en pratique du Kiné Pilates.

Contexte

Beaucoup de douleurs chroniques peuvent être expliquées par un défaut d’alignement postural, le manque d’exercice, les mauvaises habitudes et une méconnaissance de la physiologie.

La méthode Pilates s’articule autour de trois thèmes :

1 > Une meilleure posture : L'acquisition d'une meilleure posture, d'un alignement plus naturel et moins contraignant pour le corps et les articulations.

Et le développement des muscles qui en assurent le maintien.

2 > L'éducation du mouvement au patient : L'apprentissage du "mieux mouvoir" passe par le ressenti et la transmission de ce ressenti aux patients afin de faciliter un changement de schéma moteur.

3 > Travailler dans la logique du corps : Le travail musculaire conscient, avec comme approche une équilibration des forces qui s'appliquent sur les articulations. 

Le travail musculaire profond, on ne cherche pas tout de suite à amélirorer la performance, il faut avoir construit des bases solides au préalable, sur une posture corrigée.